• Welcome to the Famous Columbia University •
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'architecture, tout un art! [Lucas]

Aller en bas 
AuteurMessage
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Dim 10 Juin - 22:42

Christina avait passé toute la matinée dans son studio, et là elle n'en pouvait plus, elle étouffait, de plus elle devait rendre un projet en architecture, une maquette plus précisément.
Le sujet du cours était, "imaginez vous comment seront les maisons dans une centaine d'année".La belle latino avait déjà du mal à s'imaginer comment serait sa maison, alors de là, à s'imaginer une habitation dans cent ans. C'était la galère, enfin pas tant que ça finalement...
Au début elle avait ralé après le prof, en lui disant que c'était un sujet à la con, le prof avait rit et Christina ne voyait vraiment pas ce qu'il y avait de drole, il lui avait dit qu'elle devait laisser aller son imagination. Ce qu'elle fut obligé de faire, après quelques heures intensives de travail à la bibliothèque et de recherche en tout genre sur le net, elle avait enfin eu une idée. Certes elle était plus que bizarre, mais elle lui paraissait originale. Construire une maison, sur l'eau. Ok c'était pas franchement facile à réaliser, mais les écologistes n'arrêtent pas de dire que les océans avancent dans les terres et que la calotte glaciaire fond à grand V. Alors pour Christina il fallait prendre les devants. Ce qui saurait plus simple c'est que les gens respectent la planète, mais pour ça on pouvait toujours courir.
La voilà donc sortant de la résidence, avec tous les éléments pour construire sa maquette; direction le parc du campus, là elle étala tout par terre, se mit assise et commenca son projet. Après deux années passées à l'université, et surtout à construire ce genre de maquette, elle avait prit l'habitude, en fait ce qui l'embêtait le plus, c'est comment elle allait expliquer son projet à son prof, mais bon ça elle le verrait au moment venu. Elle attacha ses cheveux en queue de cheval et dit à haute voix


Au travail ma vieille!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Dim 10 Juin - 23:32

Cela devait faire environ une heure que Lucas Hunter, étudiant de troisième année en Histoire de l’Art, était plongé le nez dans un dernier bouquin Ô combien passionnant. « Le rapport entre l’art Nazi et les Arts dégénérés. » Ca c’était un thème qui passionnait le jeune homme. L’après-guerre et son époque faste en création intéressait au plus haut point l’étudiant qui, même après le cours, n’avait pu se décrocher de la suite du bouquin.

Marchant lentement sur l’herbe du campus en ne prenant pas forcément toujours soin des passants, Lucas Hunter parcourait le chemin qui l’emmènerait quelques minutes plus tard à sa chambre d’étudiant, mais ce n’était pas sans compter que sur sa route, se trouvait la maquette de son amie Christina Sanchez.

Arrivant par derrière la jeune femme, le nez perdu dans l’explication de la propagande Goebbels, le jeune néo-zélandais marcha sur un bloc en carton qui provoqua en se brisant, un grand bruit de déchirure. Egale à lui-même, réalisant soudain que son panard avait transpercé le haut d’un semblant de bâtiment que s’attelait à construire la jolie brune, le jeune homme ne peut réprimer un sourire, et puis aussitôt un fou rire monumentale.

Son pied, coincé dans un bloc de carton qu’il avait traversé refusait malgré tout ses efforts de se dégager. Laissant tomber sur le sol son bouquin en sautillant sur un pied, il essayait tant bien que mal, le corps mort de rire, de dégager sa tennis de ce morceau de carton qui resta hélas bien en place.


« Restes pas planter comme ça greluche ! Aides-moi. » S’écria-t-il en rigolant comme une baleine.

Même s’il venait de bousiller une partie de la maquette de son amie, Lucas, trouvant toujours matière à l’amusant et ne voyant jamais vraiment le mal autour de lui, ne pouvait s’empêcher de se bidonner. C’était hilarant. Trop pour ne pas se laisser aller. « Aaaaaa… Christy, pitié, j’veux pas qu’on me coupe la jambe !!! »


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Dim 10 Juin - 23:52

Christina était assez fière d'elle, elle avancait dans sa maquette. Elle avait fait d'énormes progrès depuis sa "première fois".
En effet elle se se rappelerait toujours la tête que le prof avait fait, quand elle avait rendu son premier travail, ça se voyait qu'il était à deux doigts de rire, mais il avait tant d'effort pour se retenir, que c'était la miss qui avait explosé de rire. Son prof avait fait de même et depuis, à chaque fois qu'elle lui remettait un devoir, il y avait toujours ce petit regard entre eux, à savoir si l'un ou l'autre n'allait pas se marrer. Mais depuis la seconde année, ce n'était plus le cas, Christina s'en sortait plutôt bien, et le prof était très étonné de son progrès, mais il en était plus que fièr.
Christina repensait à ce moment, cette fois ci elle avait mit la barre vraiment haute, et espérait qu'elle allait assurer. Mais c'était sans compter sur quelqu'un qui venait à l'instant même d'abimer son art. En effet en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, il avait détruit une partie de sa maquette, et en plus il se retrouvait avec un bout accroché à sa jambe. La première réaction de la jeune fille fut l'énervement mais quand elle vit que c'était son ami Lucas Hunter, elle ne pût s'empêcher à son tour d'éclater de rire. Une fois calmée elle s'avanca vers lui, et lui retira la partie qui était accroché à sa jambe


Non mais je le crois pas! T'en rate pas une toi.

Elle le regarda en souriant, elle l'avait rencontré il y a de cela deux ans, en faît, c'était son premier jour sur le campus, elle était à deux doigts de partir en courant, quand il l'avait retenu par le bras, et lui avait dit que c'était pas la bonne solution. Elle n'avait jamais su comment il avait deviné, qu'elle comptait s'enfuir, mais elle lui en serait toujours reconnaissante.

Ah, oui au faît, appelle moi encore une fois greluche, et je te jure que tu auras à faire à moi dit elle en le regardant droit dans les yeux, mais sur un ton comique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Lun 11 Juin - 0:12

Oh, oui cette histoire… hum… s’il avait retenu Christina à l’époque, c’était que lui aussi avait voulu se tailler et que la porte n’était pas assez large pour sortir tous les deux en même temps, mais l’arrivée du Saint Doyen l’avait empêché de faire pareille sottise.

Se laissant tomber lourdement sur le cul dans l’herbe près de la maquette, Lucas se pencha vers celle-ci, touchant du bout des doigts les bâtonnets de bois qu’une colle lente, rendait encore tremblants. « Quoi, j’peux toujours pas t’appeler greluche, greluche ? » Dit-il avec un large sourire taquin. « Après toutes ses années passé ensemble, je pensais qu’on aurait pu être un peu plus intime cette année, et entrer dans le vif du sujet et utiliser des quolibets un peu plus trash. »

Lucas ferma fortement les yeux, s’attendant à un coup de la part de son amie, mais, comme pour passer du coq à l’âne, il les ouvrit à nouveau et fixa intensément la maquette en rade du côté gauche. « Je n’ai pas la moindre idée du projet que tu es entrain de créer, et du concept qu’il y a derrière…mais, moi si j’étais toi, je raserais tout et j’en ferais un golf. »

Toujours prêt à partir dans un de ses fous rires monumentaux à tout instant, Lucas devait luter pour ne pas se laisser aller. La vision de la marque de son pied dans le carton, était à mourir de rire. « Il ne manque pas un bâtiment là ? Et c’est quoi cette horrible trace de godasse ? Mademoiselle Sanchez, il y a vraiment du laisser aller, c’est inadmissible ! » Il tenta d’imiter le ton impérieux du Doyen. « La Columbia University ne peut accepter les cancres et les délinquants ! Soyez fière mademoiselle Sanchez d’appartenir à la grande famille qu’est la Columbia Unisersity ! Alors bosser dur et en collaboration constante ! » Il prit une grosse inspiration et aussitôt, il se redressa, le visage tout rouge d’une fausse colère. « ET EFFACEZ MOI CETTE TRACE DE POMPE OU VOUS AUREZ MON PIED DE RICHARD AU CUL ! »

Partit encore une fois dans ses bêtes délires à la con, Lucas exagérait toujours. Ne connaissant pas ses limites, le jeune homme n’avait honte de rien, et surtout pas d’hurler avec humour, sur son amie en imitant le Doyen… même si les étudiants alentours le regardaient amusés et/ou, moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Lun 11 Juin - 18:13

Lucas Hunter, il n’y en avait pas deux comme lui, c’était le garçon le plus drôle que connaissait Christina. Les deux seuls véritables amis qu’elle avait à l’université, c’était Lucas et Gabrielle, et ils étaient totalement opposés. Gabrielle était le genre de fille qui aux premiers abords était détestable, c’était une sacrée garce, mais Christina, avait gratté un peu la surface pour se rendre compte, que si on prenait la peine de la connaître, elle pouvait être tout à fait normale. Et depuis ce jour elles étaient devenues meilleures amies. Mais il ne fallait pas l’ébruiter car Gaby tenait à sa réputation. Quant à Lucas, il avait le don de rendre n’importe quelle situation comique, et tout comme Christina, il en avait rien à foutre de ce que les autres pensaient. La preuve, il venait à l’instant d’imiter le doyen, la jeune fille ne pût s’empêcher de rire et dit à son ami

Un jour, il faudra que tu me dises ou tu vas chercher toute cette inspiration.

Elle regarda sa maquette, elle allait devoir la refaire entièrement car c’est vrai que la trace de chaussure, ça ne le faisait pas trop, ça donnait un style certes. Mais Christina était prévoyante et elle avait tout prit en double, c’était tout elle. Mais sa pseudo perfection lui tapait sur le système dés fois, et ce n’était pas rare qu’elle pète un câble, et envoie tout bouler. Quand ce genre de crise lui arrivait c’était assez comique à voir, car l’ange pouvait se transformer en démon. Les craquages de plombs elles les avaient beaucoup accumulé l’année dernière, encore heureux qu’elle s’était reprise à temps, car ça aurait pu sérieusement compromettre son avenir à Columbia. Et ça aurait donné raison à son père, sur le fait qu’elle n’était pas faite pour des études, et pour rien au monde, elle ne donnerait satisfaction à cet homme.
Mais en ce moment tout allait bien dans sa vie, elle n’avait aucune raison de dérailler, elle démonta le reste de sa maquette, et recommença tout à zéro.

Puis elle se tourna vers son ami

Je pourrais savoir ce qui a tant retenu ton attention pour que détruises mon travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Lun 11 Juin - 18:33

Se laissant une nouvelle fois tomber sur l’herbe, Lucas marcha à quatre pattes vers le tronc de l’arbre plus loin, à l’autre bout de la maquette afin de s’y appuyer contre celui-ci. Silencieusement, tout en récupérant son bouquin, il regardait son amie se remettre courageusement au travail. Comment pouvait-elle avoir la patience de ce genre de travail minutieux ? Bien que Lucas adorait l’Art comme personne, il n’était pas du tout patient, sauf avec ses sculptures mais, cela, c’était différent.

Pour Lucas, ce que faisait Christy était une perte de temps, et surtout une perte d’énergie. Comment pouvait-elle s’amuser à monter en carton mâché ce genre de bidule qui n’avait pour Lucas ni queue ni tête. Fan cependant du mouvement Bauhaus, Lucas critiquait simplement ce qu’il ne pouvait pas faire, c'est-à-dire, se poser et travailler consciencieusement à la réalisation d’un projet de grande envergure.

Ouais, Christy avait du courage pour préférer ce genre d’exercice à un bon bouquin. Alors qu’il ouvrait son livre, son amie lui posa la question de son étourderie. Ah, son sujet favori.
« Eh bien ma m’selle, ce qui a retenu toute mon attention, c’est ce merveilleux livre sur l’époque faste de l’après guerre et de ses mouvements artistiques écrasé par l’Art Nazi et la propagande Goebbels. » Il laissa échapper un large sourire. « Je pourrais t’en parler des heures mais je doute fort que l’Histoire de l’Art et ses fastes mouvements t’intéresse pour l’instant. » Il lui fit un clin d’œil. « Je suis certain que tu pensais déjà que j’étais entrain de reluquer le cul de Mike Hampton ou les jolies petites miches de Kraus… »

N’ayant jamais caché ses penchants bisexuels à son amie, Lucas avait depuis longtemps flashé sur deux personnes de l’université, deux êtres inaccessible, mais le jeune homme se plaisait à rêvasser, à s’amuser de ses bêtises et à jouer avec l’ironie de la situation. Ainsi, il ne pensait pas à Christina pour qui par moment, il éprouvait cette étrange attirance troublante et envoutante. Mais, c’était son amie, sa meilleure amie ici, alors il était préférable de tout garder pour soi lorsque ces sentiments refaisaient surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Lun 11 Juin - 19:00

Christina laissa un instant sa maquette pour écouter ce qui lui racontait son ami, alors c’était un bouquin qui le passionnait tant qu’il en avait détruit une partie de l’édifice de la jolie jeune fille. Lucas avait toujours des lectures plus passionnantes les unes que les autres, elle lui enviait d’ailleurs, car si elle pouvait passer des heures voir des journées entières sur un projet tel que celui qu’elle était en train de faire, elle n’arrivait absolument pas à se concentrer sur un bouquin, excepté si celui parlait d’architecture. Mais il faut dire que dans les livres d’architecture il n’y a pas beaucoup de textes, ce qui facilite les choses. En tout cas pour Christina.
Elle essaya de se rappeler le dernier livre qu’elle avait lu, mais ça ne lui revint pas, c’était sûrement, au lycée, quand il y avait des lectures obligatoires. Ces horribles bouquins choisis par ses pseudos profs, qui se croyait les maîtres du monde, ce qu’elle pouvait détester ses profs de lycée qui se prenaient pour on ne sait quoi, pour la seule raison qu’ils enseignaient dans un des meilleurs bahut du pays.


Tu peux en parler de ton livre, ça ne me dérange pas, tant que tu ne m’obliges pas à le lire.

Christina savait que son ami était bisexuel, il ne lui avait jamais caché. Par contre ce qu’elle savait moins c’était si elle, l’était aussi, depuis un certain temps, quand elle était avec Gabrielle, il lui arrivait de ressentir des choses pour elle. Il faut dire que ça la perturbait pas mal, tout comme les sentiments qu’elle croyait éprouver pour Lucas. Mais elle aussi tenait trop à eux comme amis, pour pouvoir, leur dire quoi se soit, même si un jour il faudrait qu’elle franchisse le pas. Mais sûrement pas dans l'immédiat.
Elle contourna sa maquette, se rapprocha de Lucas et lui dit à l’oreille


Entre nous le cul du prof d’Arts est sûrement plus intéressant à reluquer que celui de Mike.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Mer 13 Juin - 19:49

D’un air théâtral, Lucas referma son bouquin, essayant de produire un grand bruit avec les pages de celui-ci. Les yeux exorbiter, il fixait Christina bêtement, clignant ceux-ci avec humour. « Tu déconnes là Thérèse ? » Un gros et bruyant bruit provenant du fond de sa gorge qui ne ressemblait à rien. « Depuis quand tu aimes le genre autiste ? »

Lucas Hunter partit avec exagération dans un grand éclat de rire en tapant sa cuise. « S’il y a bien un prof dont le caractère rend laid, c’est bien ce type. » Une vilaine grimace. « Je ne l’ai jamais entendu aligner deux phrases d’affiler. J’suis certain que ça doit l’épuiser de sourire, et surtout d’être agréable. Alors, imagine-le au pieu… »

Cancaner était l’une des activités préférée de Lucas lorsqu’il était avec Christina. Ce n’était jamais vraiment méchamment qu’il faisait cela, mais cela l’amusait de faire des réflexions plus qu’idiotes et déplacées sur les professeurs et les étudiants un peu trop zarbi qui se la jouaient. « Ce n’est pas parce qu’on se dit artiste qu’on doit être complètement détaché du monde qui nous entours. » Un regard en biais. « Et puis, j’me demande bien quand la greluche que tu es, a l’occasion de le reluquer, son derrière… il est toujours cloitrer dans son bureau à faire du vaudou. Il n'y a pas d'autre explication à cette attirance. »

Lucas secoua vivement la tête. « J’t’assure qu’il fait du vaudou ce type ! C’est un grand malade ! » Il se saisit des épaules de Christina qu’il secoua fortement d’avant en arrière. « CHRISTINA, LUTTE ! TU ES ENVOUTEE ! OUBLIE CETTE FASCINATION QUE TU EPROUVES POUR LES FESSES DE LOUND ! OUBLIE SON CUL DE DANDIE MYSTERIEUX ! OUBLIE LARRY… euh TERRY ! » Hurla-t-il avec une fausse panique, nullement honteux de se faire encore une fois remarquer. « Par contre, matte tant qu’il te plaira le cul de Mike… » Murmura-t-il dans un large sourire. « C'est sans danger. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Mer 13 Juin - 21:49

La jeune fille qui se remettait tranquillement des secousses que lui avait infligé Lucas s’assit en tailleur, et réfléchit un instant à ce que venait de lui dire son meilleur ami. Alors selon lui monsieur Lound était adepte du vaudou, et Christina était envoûtée, et qui plus est elle vouait une admiration sans borne à ses fesses. Elle ne pût s’empêcher d’éclater de rire, une fois calmée, elle dit tant bien que mal

Franchement qu’est que j’en ai à foutre du cul de ce prof, et, on sait tous et toutes qu’il est accro à la conseillère d’orientation. Alors même si je voulais m’y intéresser à son derrière, je n’aurais aucune chance, et pis de tous les sens si il est mauvais au pieu ce n’est pas un mec pour moi.

Elle fit un clin d’œil à son ami. Christina aimait le sexe, et elle ne s’en privait pas. Depuis le fameux soir où elle avait eu sa première relation sexuelle, elle ne pouvait plus s’en passer. Et oui la demoiselle était accro au sexe. Il y en a qui sont accros aux drogues, d’autres à l’alcool, ou encore au chocolat, elle c’était le sexe. Par contre, elle ne le criait pas sur tous les toits, elle ne voulait pas passer pour une salope, car elle n’en était pas une. Et elle s’imaginait mal dire dans une conversation, son addiction pour la sexualité. Car si on le malheur de le dire, on passe pour une pute, ou alors encore pire, il y a tout les pervers de la terre, qui viennent te parler. Enfin, parmi ces pervers, il y a toujours moyen de se faire quelques amitiés améliorées.
Les amitiés améliorées ou Friends With Benefit en anglais ? Chose bien utile quand on veut pratiquer le sexe pour le sexe .Mais seulement à faire avec des gens qui comprennent vraiment ce que ça veut dire. En effet ce n’est pas de sentiments, juste du plaisir.
Les sentiments ? Christina se rappellera toujours, quand sa mère lui avait fait le traditionnel discours sur la sexualité que les parents font à leurs enfants. Elle lui avait dit de ne le faire qu’avec un garçon qu’elle aimait, mais surtout qu’elle devait se sentir prête. C’est ce que la belle latino avait fait, mais plus elle pensait à ce discours, plus ça la faisait sourire. De nos jours, qui attendait le bon moment et la bonne personne ? Quasiment aucun individu, il y avait quelques exceptions, certes, mais c’était de plus en plus rare.
Elle regarda Lucas et se dit que qu’en voyant les canons qu’il y avait sur cette terre, s’était impossible de résister, puis elle ajouta calmement


Quant au cul de Mike, moi qui l’ai vu, je dirais qu’effectivement ses fesses sont charmantes, mais ça s’arrête là. Lui c’est l’inverse de Terry, toutes les filles sont folles de lui, enfin sauf moi.


Christina l’avait vu nu quand il passait une douche dans les vestiaires du gymnase. Elle passait là dans l’espoir de croiser un gars qui lui plaisait bien, mais ça, c’est une autre histoire.
Elle donna un petit coup de coude à Lucas.


Et j’ai bien l’impression que quelques mecs, l’apprécient aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Mer 13 Juin - 22:25

Faignant l’indifférence, Lucas Hunter ouvrit son livre à nouveau. « Je ne vois pas de quoi tu parles. » Dit-il d’un air détacher en tournant une page. « Tu sais très bien que l’être chaste et pur que je suis refuse de se corrompre dans les méandres glauques des bas instincts de l’envie. »

Ah ah, hilarant. Lucas Hunter était loin d’être le jeune homme chaste et pur qu’il s’efforçait souvent de paraître aux yeux des autres. Il n’y avait peut-être qu’avec Christina et William qu’il laissait tomber les masques. Eux seuls pouvaient savoir - et il ne s’en cachait pas - a quel point Lucas pouvait être ouvert, et surtout à quel point la frustration le rongeait.

Effectivement, loin d’être pudique avec eux, le jeune néo-zélandais ne se privait jamais de leur raconter ses fantasmes les plus salaces sans peser ses mots, allant même jusqu’à leur confier sur un ton d’humour le déroulement de ses plaisirs solitaires. Oh oui, grossier, Lucas l’était toujours dans ses moments là, mais, cela le faisait affreusement marrer.

Une chose était sur, parler ouvertement de cul avec ses amis l’apaisait, car on ne pouvait pas dire que Lucas avait une vie sexuelle palpitante. Beau parleur et coureur de jupons invétérés, tout ne restait souvent que des mots. Rare furent les fois où il avait eût la chance de passer à l’acte. Sans doute trop pudique pour aller jusqu’au bout, ou trop moche pour vraiment intéresser quelqu’un, Lucas se complaisait malgré tout à cet éternel errance de solitude.


« Pourquoi tu me parles de Mike ? Et surtout, pourquoi ce démentis comme quoi tu es la seule fille de l’université a ne pas t'intéresser à lui ? » Un demi sourire. « Est-ce là une façon pas du tout subtile pour me dire qu’une culbute avec lui te plairait beaucoup ? » Un doigt accusateur sous le nez de la latino. « AVOUES ! Mike te branche depuis que tu as vu son divin popotin ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Mer 13 Juin - 22:51

Christina avait vu juste, Mike plaisait à son ami. Elle était contente d’être aussi proche de Lucas et de savoir quand il était attiré par quelqu’un. Lorsqu’ il pointa un doigt accusateur, sous son nez, elle lui prit et lui repoussa:

Alors qu’on se mette bien d’accord, Mike Hampton ne me plait pas. Tout d’abord parce qu’il est blond, bon ok c’est con comme argument. Mais comment te le dire, ba, il ne me plait pas un point c’est tout.

Depuis toujours elle n’avait pas été attirée par les garçons les plus canons, à quoi bon sortir avec un pseudo mannequin, quand un gars qui est loin d’en être un est cent fois plus marrant, et intelligent. A vrai dire elle ne connaissait que de Mike, son cul. Peut être que Mister Hampton était effectivement intelligent, elle n’en savait strictement rien, puisqu’elle ne lui avait jamais adresser la parole, enfin si juste pour lui dire qu’il avait de jolis fesses. Mais bon…
Elle regarda Lucas, et se demanda si il avait conscience qu’il était plus que charmant avec ce faux air de gars qui n’en avait rien à foutre de son apparence. De plus il était le garçon le plus drôle qu’elle connaissait, en fait elle ne comprenait pas pourquoi il n’avait ni de petit ami ou de petite amie. Dés fois mieux ne vaut pas chercher à comprendre. Elle le regarda droit dans les yeux et annonça


J’ai un autre argument ! Je n’ai pas pour habitude de marcher sur les plates bandes de mes amis.


Elle regarda vite fait autour d’elle, un couple était allongé dans l’herbe, c’était limite si il ne s’envoyait pas en l’air sur la pelouse.

*y a des chambres pour ça !!*
Puis elle reporta son attention sur son meilleur ami. Elle fit une drôle de grimace, car dans tout ça il y avait un léger problème. Aux dernières nouvelles, Mike était tout ce qu’il y avait de plus hétéros. Si tout le monde était bisexuel, ça résoudrait bien le problème de certains gens, Christina elle-même ne savait pas si elle l’était.

Je ne voudrais pas te décevoir mon ange, mais je ne crois pas que Mike et ses fesses soient bi. A moins que tu en saches plus que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Mer 13 Juin - 23:28

Appuyé contre son tronc d’arbre, Lucas laissa échapper un léger sourire. Quoi ? Christina pensait réellement qu’il pouvait désirer Mike Hampton au point de vouloir sortir avec lui ? Lucas était peut-être complètement déjanté, mais il gardait les pieds sur terre. Il savait que Mike était loin d’être le style de gars à aimer un gars. Ce n’était pas parce qu’il avait flashé sur ce physique de dur qu’il avait perdu toute raison pour autant.

« Tu ne m’apprends rien Brigitte ! Depuis quand il est interdit de rêver ? »
Lui demanda-t-il d’un air outré. « C’est juste pour le plaisir des yeux ma vieille. Hampton n’est qu’un sujet de fantasmes. Ca aide bien ce genre de mâle excitant pour se mast… muscler le poignet. » Il agita le poing au niveau de son entrecuisse. « Tu devrais t’y mettre à ce genre d’exercice, ça t’aidera peut-être à être plus habile lors de la construction de tes immeubles en carton... pour pas dire... à la con. »

Avec dédain, il balança son livre plus loin dans l’herbe, soupirant grossièrement.
« Putain, faudrait peut-être qu’on se bouge le cul et qu’on se trouve des gens à culbuter… si on ne veut pas être obligé de se rabattre l’un sur l’autre. » Il éclata de rire. « Tu nous imagines ? Jouer à touche-pipi ensemble entres potes… » Il ne peut s’empêcher de rire au éclat, trouvant cela fort drôle.

Même si l’idée de s’envoyer en l’air avec Christina entre pote ne le répugnait pas, car il fallait être sincère, la latino était canon, Lucas avait tout de même au fond de lui ce sentiment de honte qui le prenait à chaque fois que l’idée lui traversait l’esprit. Etait-ce parce qu’il n’avait pas envie de briser leur amitié qu’il s’efforçait de trouver une parade pour ne pas céder à ses pulsions ? Peut-être ? Christina était trop parfaite, trop… trop Christina pour être souillée de la sorte par ses bas instincts. C’était pourquoi, il préférait l’idéalisé et ne garder d’elle en mémoire que l’amie, la meilleure amie, ou carrément la sœur, afin de ne pas se perdre dans des sentiers bien trop compliqués.

Oui, Lucas éprouvait de forts sentiments affectueux pour la jeune femme, trop fort pour pouvoir être avoués sans crainte d’être incompris. C’était pourquoi le silence et l’ombre devait peser sur cette partie de son cœur.

Lucas Hunter tapa des mains avant de se les frotter et de regarder tout autour de lui.
« Bon, trouvons des êtres à chasser. Cette année, on trouve chacun la personne idéale avec qui on pourra construire plus qu’un orgasme éphémère, ok Bernadette ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Jeu 14 Juin - 16:07

Christina écouta attentivement ce que Lucas lui racontait, et quand il émit la possibilité qu’eux deux pourrait s’envoyer en l’air, elle sourit légèrement. Elle-même y avait pensé souvent. Combien de fois s’était-elle retenue de lui arracher ses fringues ? Un nombre trop excessif pour qu’elle s’en rappelle. A cet instant encore, elle aurait pu lui sauter dessus. Mais à quoi ça servirait ? Lucas était son meilleur ami, et elle ne pouvait pas se permettre de perdre son amitié. Puis elle aurait l’air conne si elle se faisait rembarrer, et elle ne voulait pas créer de malaise entre eux. Néanmoins Christina était dans sa dernière année d’études, et Lucas aussi, la jolie latino savait qu’elle devrait franchir le pas avant la fin de cette année, car après leurs chemins se sépareraient, et il serait trop tard. Et elle s’en voudrait de ne lui avoir rien dit car qui sait peut être qu’il pourrait y avoir une belle histoire entre eux. Car contrairement aux autres avec lui ça ne serait pas le sexe pour le sexe.
Elle secoua violemment sa tête pour penser à autre chose, c’est alors qu’il lui proposa de « chasser ».


Ok, laisse moi juste quelques secondes, pour trouver une proie.


Pour la seconde fois de la journée, la jeune fille regarda autour d’elle. Il y avait toujours ce couple, mais contrairement à tout à l’heure, ils s’étaient calmés. Elle continua de scruter l’horizon, mais le problème c’est que Christina n’est pas du genre à s’arrêter au physique, il lui en fallait plus. Elle ne pouvait pas sortir avec un garçon sans le connaître un tant soit peu. Elle continua de mater les différents mecs qu’il y avait dans le parc, quand enfin son regard s’arrêta sur un homme, de troisième année, il était assis sur un banc, après avoir donné un autre coup d’œil rapide, elle comprit que seul lui pouvait accessoirement l’intéresser. Car il avait un air solitaire, elle le connaissait un peu, et il était marrant. N’étant pas du genre à passer par quatre chemins, elle allait se lever pour aller lui parler, malheureusement pour elle, une fille la devança.

Hé merde !


Elle pesta intérieurement contre la fille, une blonde forcément, qui venait de lui piquer le seul garçon qui pouvait potentiellement l’intéresser pour plus d’une nuit. Elle s’allongea sur le dos, et tapa des pieds contre le seul.

*Non mais je le crois pas je viens de me faire doubler par une blondasse, et qui plus est, une première année.*
Elle se tourna sur le côté, mit son coude sur l’herbe, posa sa tête sur la paume de sa main, puis regarda Lucas, et lui dit

A toi de jouer, mon ange. Ce n’est pas ma journée !!


Elle avait prit l’habitude de l’appeler comme ça depuis le jour, où il l’avait empêché de partir de Columbia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Jeu 14 Juin - 16:46

« Tout de suite ? » S’étonna Lucas Hunter en regardant Christina Sanchez qui était affalée sur un flanc. « Moi je parlais dans l’absolu. » Rectifia-t-il en vitesse. « Dans l’absolu on se trouve quelqu’un… pas sur le champ. Genre, avant l’apocalypse… les examens de fin d’année quoi. »

Il était plus qu’évident que la tâche qu’il lui avait lui-même proposé lui était trop lourde à assumer sur le moment présent. Lucas Hunter, bien que grande gueule, mais dévoué au bien-être de Christina, ne se sentait pas franchement capable pour une chasse sérieuse. Trouver la personne capable de le supporter, et après de l’aimer était chose certainement impossible, pour cause, il se refusait catégoriquement de se dévoiler à quelqu’un ouvertement. C’était pourquoi, et Lucas ne voulait pas l’avouer à son amie, il préférait passer pour le gros con de service. Se prendre à tour de bras d’innombrables râteaux ne le dérangeait aucunement, c’était tout ce qu’un mec comme lui, mal en dedans depuis des années et joyeux en dehors, pouvait mériter.

« Et puis, franchement entre nous, j’vois pas trop qui pourrait m’intéresser. » Lui rétorqua-t-il d’un air détaché. « T’sais bien, j’aime bien m’la jouer coureur de jupons mais pour ce qui est de tomber sous le charme de quelqu’un, c’est une autre histoire. » Glissant le long du tronc, Lucas s’allongea sur le dos, au niveau de Christina, la tête simplement appuyée contre la base de l’arbre. « Je connais aucunes filles capable de me supporter longtemps… » Une grimace comique. « J’te vois venir avec tes gros sabots Margueritte ! Toi t’es plus une fille à mes yeux depuis la nuit où j’ai du te tenir les cheveux lorsque t’a dégobiller toutes ces bières. » Il lui écrasa le nez de son index. « Une vraie fille mademoiselle, ça vomi pas, d’ailleurs, une vraie fille, ca ne boit pas comme tu sais le faire. »

Redevenant sérieux dans l’espèce de confidence qu’il daignait offrir à Christina, il entrelaça les doigts sur son ventre.
« Après, les seuls gars porté sur la chose que je connais sont soit trop coincé, soit trop compliqué ou soit trop tapette à mon gout. » Un large sourire. « Alors, je me suis presque fait une raison ! Personne n’est assez fou pour être intéressé par un gars aussi con que moi. » Un rire amusé. « Et c’est tant mieux, car j’comptes pas me déconniser par amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Jeu 14 Juin - 20:18

Christina éclata de rire quand il lui dit qu’il ne parlait pas dans l’absolu, elle l’avait prit au mot et avait vraiment chercher un mec à aller draguer. Ca aurait été marrant si le gars était resté seul, et que la miss serait aller le voir, elle imaginait déjà la tête de Lucas. Puis il lui rappela la fameuse soirée où elle avait bu plus que raison, totalement bourrée, elle était dans un état déplorable, mais Lucas était là comme il venait si bien de lui rappeler, mais souvenir pas très glorieux.

Pour ma défense, je dois dire que j’avais passé une sale semaine, et que la passion qui nous unissait la bière et moi, est finie depuis cette soirée.


C’est vrai que parfois elle buvait beaucoup, mais sûrement pas pour son plaisir personnel, juste en soirée ou de temps en temps, histoire de se détendre dans un bar. Néanmoins elle tenait assez bien l’alcool, mais cela était dû aux nombreuses soirées où elle était allée pendant son adolescence. Voilà un autre avantage d’être jolie, il suffit de faire un joli sourire à un vendeur, et on obtient tout ce qu’on veut, même en étant pas majeur. Et puis il y avait toutes ses œuvres de charité auxquelles elle avait assisté, les parents faisaient des dons, les jeunes en profitaient pour aller finir la soirée sur la plage, en ayant bien sûr embarqué le plus d’alcool possible en la quittant. Etrangement c’était là qu’elle se marrait le plus.

Arrête de dire des conneries Lucas, tu trouveras une fille ou un gars qui t’acceptera comme tu es, et pis de tous les sens avec ta gueule d’ange, il ou elle en aura rien à foutre de savoir si t’es con ou pas.

Elle le regarda avec une pointe de malice dans les yeux. Elle trouvait dommage que Lucas soit célibataire, il y a tellement d’abrutis sur cette planète qui ont des copines, mais un gars comme lui, ne devrait pas l’être. A croire que c’était la vérité quand on disait que les filles préféraient les connards aux mecs bien. Encore une absurdité de ce monde.

N’empêche, on est pas malheureux. Je veux dire, regarde nous, on est célibataires, et alors qu’est ça peut bien nous foutre. Là on est sous un arbre, on s’éclate, c’est pas l’essentiel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Jeu 14 Juin - 21:34

Pas malheureux ? Mouais, Lucas Hunter n’était pas malheureux, enfin, il ne se considérait pas comme tel. Il était simplement sans aucune illusion. Le jeune homme avait depuis plusieurs années abandonnées tout espoir de se sortir de cette spirale noir qui noircissait son cœur et sa raison. Fataliste, Lucas, même si personne ne s’en rendait compte, était sombre et seul au fond de lui. Il pouvait paraitre toujours joyeux et gai, il savait tromper parfaitement son monde, mais son existence ne lui semblait vraiment pas rose.

« Ouais enfin bon… une petite partie de jambes en l’air de temps en temps, ça ferait pas d’mal. » Dit-il en souriant.

Toujours parfaitement allongé dans l’herbe sous l’arbre, il regardait Christina.
« Au faites, tu n’as pas des bicoques en carton à construire la glandeuse ? » Un petit coup de talon à la maquette qui vibra. « Parce qu’elle ne va pas se construire toute seule ste nazerie. » Un regard revanchard. « C’est quoi le sujet ? J’peux peut-être te venir en aide, j’ai rien a faire à par terminer mon bouquin cet après midi. Donc, si t’as besoin de main-d’œuvre, n’hésite pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Jeu 14 Juin - 23:58

Tu sais si tu as vraiment envie de t’envoyer en l’air, je suis à ta disposition. On peut y aller là maintenant, mon studio n’est pas loin. Mais je tiens à te prévenir tout de suite, que je suis une sacrée affaire et qu’après, t’auras du mal à te passer de moi.

Elle avait dit tout ça le plus sérieusement possible et s’était rapprochée de son ami, son visage n’était plus qu’à quelques centimètres du sien, mais c’était plus fort qu’elle, elle explosa de rire.
Une fois calmée, elle se mit à assise en tailleur, et posa son regard sur sa maquette, c’est vrai que là ça n’avait ni queue ni tête. Et il faudrait qu’elle active ses fesses sachant qu’elle devait rendre lson projet dans seulement quelques jours. En même temps elle bossait mieux quand c’était dans l’urgence, en s’y prenant à la dernière minute, elle s’investissait à deux cent pour cent, donc elle donnait le meilleur d’elle-même. Elle avait toujours rendu de meilleurs travaux sous la pression du temps. Bizarre ? Non, juste Christina.


T’es sérieux quand tu proposes de m’aider ?


Elle savait très bien que Lucas n’aimait pas ça, et qu’il trouvait que c’était du temps perdu. En quelques sortes il n’avait pas tord, puisque ces maquettes finissaient dans l’arrière salle du cours d’architecture, et qu’en fait aucun des projets proposés par les élèves n’étaient montrés à des professionnels. Christina regarda sa « bicoque » comme l’appelait Lucas, puis donna un coup de pied dedans. En fait ça ne lui plaisait plus, elle avait déjà travaillé dessus comme une dingue, mais elle se rendit compte que construire une maison sur l’eau c’était complètement con comme idée. Il allait falloir tout reprendre à zéro, mais tant pis, ce n’était pas la première fois que ça lui arriverait et ce n’était sûrement pas la dernière. Elle se tourna vers son ami et lui demanda

Hé Lucas, à ton avis elles seront comment les maisons dans cent ans ? Je sais c’est une question débile, mais à l’instant même tu m’as proposé de l’aide, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LucasHunter

avatar

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 10/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
18/20  (18/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Ven 15 Juin - 0:24

Lorsque Christina lui lança cette invitation de galipette avec elle, Lucas Hunter sentit le monde s’écrouler tout autour de lui. Et comment qu’il était tenté par pareille aventure, et si la jeune femme n’avait pas éclatée de rire, il l’aurait embrassé, ça c’était une certitude. Tombant de haut, Lucas tâcha tout de même avec tallent de ne pas trahir sa déception en partant lui aussi avec elle dans un rire grotesque.

« Eh eh, on est pas encore désespérer à ce point là ma fille… » Avait-il murmuré entre ses dents serrer sur un bref ton d’amertume.

Lentement, il se redressa, passant du coq à l’âne, de son obsession pour le divin corps de son amie à cette maquette toute pourrie. « Bha, Christy, le vertical ! Exploite le vertical. » Debout, les bras croisés en se grattant le menton, Lucas réfléchissait à comment aider son amie. Il était un peu la tête par moment et elle les mains douées à la réalisation des idées.

« Ecoutes, nous entrons dans une époque où nous manquons cruellement de place. Dans cent ans, je suis persuadé que l’horizontal ne sera plus exploité autant que le vertical. L’arcologie, examine cette idée… » D’un regard entendu, il développa son raisonnement. « Tu devrais te pencher sur les théories de Paolo Soleri. L’alliance entre l’écologie et l’architecture, c’est l’avenir du monde selon moi. Les toits végétalisés exploitant les ressources naturelles du soleil… les jardins exposés à sa course… une micro société vivant confinée dans d’immense structure à la verticale. Cela réduirait considérablement le gaspillage énergétique. »

Faisant silence, Lucas se mordilla la lèvre inférieure, les mains posés sur ses hanches. Il ne savait pas si c’était ce qu’elle voulait entendre de sa part, mais c’était pour ce qu’il pouvait lui conseiller. Depuis l’industrialisation des sociétés, celles-ci s’efforçaient de gravir les échelons les rapprochant du ciel. L’histoire, c’était un sujet qu’il maitrisait, alors autant se référencer à elle pour savoir en théorie vers quoi l’Humanité se dirigeait. « C’est tout ce que je peux te conseiller Bernadette. » Il se frotta les mains comme s'il s'apprêtait à entamer un bon plat. « Bon, maintenant que ce problème est règler, on va baiser ? » Dit-il sur un ton d'humour accompagner d'un large sourire de vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christina Sanchez
¤A Beauty Angel¤

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 08/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
16/20  (16/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   Ven 15 Juin - 16:08

Ca faisait plaisir à Christina de voir que son ami s’intéressait à son projet, mais en plus il lui trouva une excellente idée. Comment ni y avait t-elle pas pensé avant, elle qui était une écolo dans l’âme. La preuve, elle faisait ses maquettes avec du papier recyclable. De plus, tout ce qui était possible de faire pour sauver la planète, elle le faisait, même si au fond d’elle, Christina savait que c’était fichu d’avance. Parce que les gens, il faut le dire, on avait beau les sensibiliser, mais ils n’en avaient rien à foutre. Quelles bandes de cons quand on y pense ! Ce que ça pouvait l’énerver l’indifférence des gens, face aux autres, et quand on pensait que les autres c’était de leur descendance qu’on parlait, enfin bref elle n’allait pas refaire le monde à elle seule. Mais en tout cas, elle n’avait rien à se reprocher, ce qui était déjà pas mal. Elle se mit accroupit

Lucas, tu peux me dire ce que je ferais sans toi ?

Elle ramassa toutes ses affaires qui traînaient par terre, maintenant, il ne lui restait plus qu’à recommencer à zéro, mais avec l’idée que lui avait donné son ami, ça allait être du tonnerre. Elle s’en voulait, car ce prénom ne lui était pas inconnu, sûrement qu’elle avait étudié l’œuvre de monsieur Soleri, en deuxième année. Comme quoi, elle n’aurait pas du autant sécher les cours pendant cette période, une raison de plus de s’en vouloir.
Après avoir tous remit dans le sachet, elle se leva, et dit sur un ton très sérieux


Crois moi quand je coucherais avec toi, et quelque chose me dit que c’est pour bientôt, se sera par envie et non par désespoir.

Sur ce, elle prit son sachet ainsi que son sac à main qui traînait toujours sur la pelouse du parc, puis elle commença à partir direction la bibliothèque pour en savoir plus sur ce Paolo Soleri. Mais elle se rendit compte qu’elle n’avait pas remercié son ami, elle fit demi tour, revint vers lui, et déposa un doux baiser sur sa bouche.

Merci pour tout mon ange !

Cette fois ci, elle partit pour de bon, elle souriait. Elle avait passé une excellente après midi, mais maintenant au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'architecture, tout un art! [Lucas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'architecture, tout un art! [Lucas]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» Bienvenu au petit Lucas !
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C O L U M B I A . U N I V E R S I T Y :: [• Columbia University •] :: [• Campus •] :: > Parc-
Sauter vers: