• Welcome to the Famous Columbia University •
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Let's revise... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
William Nichols
So Nasty

avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 11/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
14/20  (14/20)
Relationships:

MessageSujet: Let's revise... [libre]   Ven 15 Juin - 22:57

Les devoirs... Les devoirs... Les devoirs !! Voilà ce à quoi ce résumait cette si jolie après-midi de Juin, avec le soleil qui brillait dehors, le chant de oiseaux, les ballades avec Gaby le long du lac, les disputes avec des gens qu'il ne connaissait pas. Et bien tout cela ne serrait pas pour lui aujourd'hui, à part peut-être la dernière chose, et encore ça restait à voir ! Vous l'aurez compris, William était tout simplement enchanté de faire son travail scolaire, à la bibliothèque de surcroît, car il devait étudier un livre qu'il ne pouvait emprunter... si seulement cette documentaliste si niaise pouvait tomber dans un trou un jour ! Comme si William allait voler quelque chose, et un livre en plus ! Elle voyait vraiment le mal partout celle-là... Mais bon, rien ne servait de pester car le travail ne se ferait pas tout seul.

Lorsqu'il entra dans ce grand lieu rempli de diverses étagères, remplies de diverses livres, remplis de divers mots... et bien il se sentit un peu seul pour tout dire. Il devait y avoir une vingtaine d'élèves tous plus absorbés par les cours que les autres, c'était assez pathétique à voir. En traversant l'allée centrale, il eu droit à un regard sévère de la petite femme qui faisait office de bibliothécaire car en effet, les deux personnes ne s'appréciaient pas tellement. Cela avait débuté lorsque William avait fait tomber quatre étagères et détruit un dizaine d'ancien livres... pas de quoi en faire un fromage car en plus, le père Nichols avait tout repayé ! Vraiment les gens sont doués pour faire des histoires avec rien à la base...

Il trouva une table ronde, libre, où il alla s'asseoir avant qu'un de ces intélos ne l'annexe. Il posa son sac sur la table et sortit ses affaires pour travailler. Les deux filles assises à la table d'en face le regardait avec un air désolé, tout ce qu'il détestait !


" Qu'est-ce que vous avez bande de connes ?! Replongez votre nez dans vos bouquin, on verra moins vos sales geules ! "


Il avait dit ça d'un ton vraiment méchant, comme il en avait l'habitude. Et les deux pommées s'exécutèrent sur le champ... comme si Dieu avait parlé. Elle faisait vraiment pitié et William hésitait à leur donner une pièce.

Il ouvrit son livre de Bio pour faire la synthèse que le prof avait demandé, il fallait la rendre demain et William n'avait encore pas commencé... il trouverait bien une excuse pour la rendre en retard. Avec un silence inhabituel, il se plongea dans les confins de la bio criminologie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirsten
Invité



MessageSujet: Re: Let's revise... [libre]   Dim 17 Juin - 9:58

Comme à son habitude Kirsten, occupait son temps libre à travailler. Elle avait une dissertation à faire sur un grand journaliste, elle avait encore une bon semaine pour rendre son travail mais elle avait prit l'habitude de s'y prendre à l'avance. Elle entra donc en cette belle après midi dans la bibliothèque de l'universitée. Contrairement à d'autre elle ne regrettait pas de ne pas pouvoir profiter du beau temps, elle préférait de loin travailler.

Une fois entrée en sein du bâtiment elle salua la documentaliste avec un sourire aimable puis se dirigea vers elle pour lui demander si elle avait des journaux dans lesquels figuré des articles rédigé par le journaliste qui l'interressait. La bibliothéquaire la renseigna immédiatement. Kirsten était apprécié de toute l'équipe enseignante de l'universitée, étant une élève sérieuse et travailleuse, elle avait tout de l'élève modèle. Cependant cela créé parfois quelques tensions avec les autres étudiants largement moins sérieux qu'elle qui disait d'elle qu'elle était une lèche botte ou alors qu'elle couchait pour réussir se qui avait tendance à l'énerver car tout cela était bien évidement faux.

Elle alla à l'autre bout de la bibliothèque où il y avait les journaux, elle prit la pile que lui avait indiqué la documentaliste. Kirsten observa alors les table libres, il n'y en avait que d'eux, une à côté de deux filles qui ne lui faisait pas bonne impression et une autre à quelques mètres plus loin. Elle choisit cette dernière où elle s'assit et commença à trier les journaux.
Dans chaque journal elle sélectioné la page où avait écrit le journaliste et elle faisait une pile à côté des journaux qui ne l'interressaient pas.
Au bout d'une vingtaine de minutes elle s'arrêta deux secondes et se retourna en entendant un bruit, c'était un élève qui ouvrait la fenêtre. Kirsten en fut plutôt heureuse, car peut avant elle avait légèrement chaud malgrès qu'elle n'était vêtu que d'une jupe en jean et d'un débardeur noir plutôt simple comme à son habitude.

Elle reprit alors son travail quand un courant d'air envola la plupart des journaux, certains qu'elle avait déjà triéet d'autres qu'elle n'avait pas encore trié. Kirsten tenta de ratraper les journaux avant qu'ils ne s'épparpillent sur plusieurs mètres. Elle réussit seulement à ratraper deux pages. Un juron s'échappa de sa bouche avant qu'elle se lève pour refermer la fenêtre et qu'elle aille s'accroupir par terre pour récupérer ses documents. Kirsten était plutôt énervé et était en train de se demander de quoi elle avait l'air, accroupit par terre à ramasser des journaux juste à côté des pieds d'un jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
William Nichols
So Nasty

avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 11/06/2007

Carnet Scolaire
Niveau Scolaire:
14/20  (14/20)
Relationships:

MessageSujet: Re: Let's revise... [libre]   Dim 17 Juin - 13:05

William avait dû écrire 5 lignes depuis qu'il s'était installé, il n'avait vraiment pas d'inspiration pour cette synthèse sur les diversités de la bio criminologie... D'habitude, c'était la partie où il était le plus doué, il aimait bien écrire des textes sur des sujets bien précis, mais là il fallait croire que la machine ne s'était pas encore mit en route. Il posa son stylo plume sur la table et se leva pour aller chercher des livres qui pourraient l'aider à rédiger.

Il marcha dans les allées de la grande bibliothèque pour se rendre dans le rayon de "criminologie" où tout un tas de livre inimaginable y était entreposé... Cela allait du récit de vie d'un tueur en série de Houston jusqu'au livre de cours basique que l'on utilise en première année, en passant par La Criminologie et Vous, un livre qui donnait quelque peu la chaire de poule, allez savoir pourquoi ! William ne s'était jamais aventuré à l'ouvrir de peur de découvrir qu'il était un dangereux psychopathe refoulé. Après quelques minutes d'intense recherches, le jeune Nichols trouva finalement son bonheur, cela portait le nom de " Biologie criminel"... ça devait sûrement être en rapport avec le sujet de son travail !

Le garçon retourna s'asseoir à sa table où rien n'avait bougé, en même temps on se trouvait dans une bibliothèque et non dans un squat alors il n'y avait aucune raison pour que ces têtes d'ampoules lui vole quelque chose. Il était même persuadé que ça ne leur était pas venu à l'esprit que quelqu'un puisse prendre quelque chose qui ne lui appartient pas... mais bon, passons ! Il ouvrit ce fameux ouvrage et s'aperçut qu'une nouvelle personne s'était installée à la table d'à côté, il ne l'avait jamais vu ou du moins il ne l'avait jamais remarquée, pourtant elle était pas mal... mais ressemblait trop à l'archétype du parfait petit élève. Très peu pour William !

Il se replongea dans son travail à contrecœur, voyant que dehors le soleil brillait toujours... De plus un élève venait d'ouvrir la fenêtre qui donnait sur le Parc et on entendait, de loin, les rires des uns et les vagues mots des autres. Quel supplice ! Mais William devait travailler et finir ces foutue synthèse s'il ne voulait pas se taper une bâche. C'est alors qu'un coup de vent insoupçonné fit irruption dans la pièce, balayant bien des feuilles sur son passage, l'adolescent avait fait attention à ton retenir. C'était la panique dans la bibliothèque, ces petits rats étaient tous déboussolés par le dérangement causé par le courant d'air, leurs feuilles étaient dispersées un peu partout. Mon dieu, c'était la fin du monde ! William sourit ironiquement, ils étaient vraiment tartes...

La jeune brune assise à côté de sa table vînt ramasser les feuilles juste à ses pieds ce qui lui procura une sensation de domination assez jouissante... Il la regarda et lui dit, un rictus au coin des lèvres.


" Ecoute... Je sais que t'en as envie, mais là c'est pas trop le moment ni l'endroit ma belle ! Plus tard si tu veux... "


Il lui fit un clin d'oeil de macho, il s'amusait bien en faite ! Il avait enfin créer un conflit, chose qu'il adorait faire dans des lieux insolites... Il ne restait plus qu'à voir la réaction de cette dernière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted Perr
Invité



MessageSujet: Re: Let's revise... [libre]   Dim 17 Juin - 20:02

[Je me suis permis de m'incruster, mais si vous ne voulez pas je m'en vais...]

L’astre solaire avait amorcé sa descente vers l’horizon quelques heures plus tôt environ, et faisait régner une chaleur étouffante à New York. Ce début d’après-midi ressemblait à tous les autres, toujours aussi chaud, donnant toujours l’envie aux élèves de dormir plutôt que d’aller en cours après un bon repas, et surtout celle de faire un saut dans une quelconque piscine. Si certains avaient eut l’autorisation, ils auraient sans aucun doute plongé dans le lac ornant de son eau sombre le parc de Columbia. Cependant, l’allure de cette eau légèrement vaseuse ne donnait aucunement l’envie de mettre un pied dedans pour les plus hygiéniques. La pause déjeuné était finit, et la cafétéria avait fermé ses portes aux élèves, et ne rouvrirait que vers six heures du soir, soit de nombreuses heures plus tard. La sonnerie indiquant aux élèves qu’une nouvelle heure de cours allait commencé sonna, et tous les élèves les plus sérieux se dépêchèrent de se diriger vers leur salle de cours respectives. Les autres préféraient prendre leur temps pour profiter d’encore quelques rayons de soleil, et cherchaient l’excuses qu’ils allaient pouvoir trouver pour justifier leur retard. En effet le temps ne favorisait pas le travail, la chaleur dans les salles de classe empêchait souvent une bonne concentration, et avait un effet soporifique après le repas, mais en bon élève, Ted Perry, quitta avec regret le parc de l’université.

Il se sépara de Kimberly, qui avait cours, pour se diriger vers l’imposante bibliothèque de l’établissement, située dans l’un des bâtiments principal. Eviter le flot d’élève allant dans le sens inverse fut la première mission du jeune homme. Se déplaçant souvent en gros groupe, ces élèves d’années supérieurs ne faisaient guère attention aux petits nouveaux, comme ils aimaient tant les appeler, et n’hésitaient pas à en bousculer quelques-uns. Cependant Ted avait trouver une technique qui semblait marcher. Lorsqu’il voyait un de ces groupes marchant dans un des innombrables couloirs, il s’arrêtait à l’intersection de plusieurs et faisait mine d’attendre quelqu’un, adossé à un des murs, attendant ainsi que les élèves passent avant de s’engager dans le couloir en question. Il arriva devant la grande double porte de la bibliothèque sans trop d’embûches. Plaçant l’une de ses mains sur la poignée de fer, il poussa l’une des portes qui laissa apparaître devant lui, une immense bibliothèque, que de nombreuses tables de travail et d’étagère remplies d’une multitude de livre. Ce n’était pas la première fois que l’étudiant allait à la bibliothèque, il avait l’occasion d’y faire un tour plusieurs fois par semaine entre différents cours. C’était un lieu calme et reposant, qu’il préférait à sa chambre pour travailler. La bibliothécaire jeta un coup d’œil sans sa direction, l’analysant de la tête au pied, le visage neutre. Elle ne lui accorda aucun sourire, ni aucun regard noir et détourna son attention du jeune homme pour retourner à son travail. La vieille femme devait voir des centaines d’élèves par jour et elle ne se rappelait que des meilleurs ou des pires, ceux situés entre les deux, comme Ted, ne s’inscrivait pas dans sa mémoire.

Il faisait chaud dans cette grande salle, que la climatisation de pouvait pas entièrement aérer. Dans son jean taille basse, et son tee-shirt blanc, Ted sentait la chaleur former de la sueur sur son corps. Il n’avait cependant pas le droit de quitter cet endroit avant d’avoir finit le travail que lui avait donné son professeur, sinon il savait qu’il ne le ferait jamais. Avant même d’avoir trouver une table libre, son sac noir sur le dos, il prit la direction de la rangée d’étagère qu’il connaissait le mieux, celle de la Criminologie. C’était celle qu’il avait le plus visité depuis le début de l’année scolaire, et il connaissait le chemin pour y accéder par cœur. Il savait que si il empruntait un autre chemin, il se perdrait sûrement dans le dédale des étagères, et oui, son sens de l’orientation n’était pas très développé. Le silence qui régnait dans les lieux l’avait déjà mit en condition de travail, et le jeune homme était prêt à prendre un stylo pour écrire, il ne lui manquait qu’une seule chose. Arrivé dans la rangée Criminologie, d’un pas décidé, il se dirigea vers une portion d’étagère, dont une étiquette indiquait qu’elle regroupait les livres ayant pour sujet la Bio Criminologie. Lorsqu’il arriva à destination, ses yeux amandes lisèrent à grande vitesse tous les titres des livres s’y trouvant. La déception l’emporta lorsqu’il se rendit compte que le livre qu’il avait repéré quelques jours plus tôt ne s’y trouvait pas. L’un des élèves étudiant dans la bibliothèque l’utilisait donc à cet instant.

Ted ne se démonta pas, il entreprit de chercher celui qui avait prit possession de cet œuvre pour lui demander s’il en avait encore besoin longtemps, ou s’il pouvait travailler avec lui dessus. L’étudiant quitta les étagères et s’approcha de tables situées au fond de la bibliothèque. En s’approchant il vit des feuilles s’envolés de toute part, puis une jeune femme fermant la fenêtre d’où la cause du drame était survenu, avant de ramasser ses affaires. Il était à un mètre de l’une des tables, lorsqu’il entendit l’homme assit à celle-ci traité d’une manière peu galante la jeune femme brune ramassant à ses pieds ses feuilles. L’attitude de celui-ci ne le surprit pas totalement, des machos il en avait croisé en grand nombre à l’université, mais il ne put laisser l’étudiante se faire traiter ainsi. C’était plus fort que lui, il voulait toujours que justice soit faite, et ne supportait pas voir des femmes se faire traiter comme des moins que rien. Il s’approcha rapidement de quelques feuilles tombées que la propriétaire n’avait pas encore ramassé, et se pencha pour les ramasser.

Les feuilles dans les mains, il se releva et posa sur son regard noisette, reflétant une sorte de pitié, sur le jeune homme toujours assit sur sa chaise. Le sourire dessiné sur ses lèvres énervait l’éperdument. En quelle année était-il ? Ted n’en savait rien, mais il n’avait pas peur de s’attaquer à « plus haut » que lui.


« Ca ne serait pas plus simple de l’aider au lieu de lui parler comme ça ? Et puis arrête de sourire, tu as l’air niais. »

Fou ? Non Ted ne l'était pas, mais quand on s'attaquait ainsi aux femmes, il ne pouvait pas rester dans son coin ou répliquer par des paroles trop simple. Bien que le conflit ne soit pas son meilleur ami, aider les autres restait sa priorité. Il se dirigea vers l'étudiante et lui tendit la main pour l'aider à se relever, un faible sourire dessiné sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's revise... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's revise... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C O L U M B I A . U N I V E R S I T Y :: [• Columbia University •] :: [• Butler Librairy •]-
Sauter vers: